Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
poupees-en-scenes.over-blog.com

poupees-en-scenes.over-blog.com

poupées anciennes françaises et étrangères 1920-1970

Les poupées ont-elles un (bon) caractère ?

Après vous avoir un peu éclairés , enfin on espère sur les éléments importants que sont les yeux de nos petites, article ici , nous allons nous intéresser à ce à quoi "sert" le visage : hé bien disons-le tout de suite, il sert à donner son expression qui exprime un sentiment ou le suscite, bref tout son "caractère" à chaque poupée , d'où l'expression bébé-caractère. Malgré tout nous constatons tous qu'un même "moule" de visage peut donner des caractères différents. Et là j'ai une pensée émue pour tous les pauvres collectionneurs qui craquent pour un même "modèle" mais cependant ils le trouvent différent.

Raynal Corinne 1963 , de jolies petites filles toutes gaies  qu'on a envie de bisouter sur les joues  

Je dois dire que nous compatissons bien sincèrement avec nos six Corinne  de Raynal...et nous en avons d'autres dans ce cas-là , des Florence par exemple! Je suis sûr que vous aussi autour de vous...ou même chez vous...Alors me direz vous comment est-ce possible ? Et bien voilà on va tenter d'y voir un plus clair sur ces visages si semblables et pourtant si différents.

Un visage c'est avant tout une matière, avant même d'être un moule, puis une tête de poupée. Nous exclurons d'abord deux matières non significatives de notre collection, le bois (pardon d'avance à Pinocchio), le métal (on a pas de tête de pioche à la maison!) et le tissu (comme on a des mites on évite!). Nous nous pencherons sur le biscuit ou porcelaine, la composition, la terre de pipe, le celluloid , rhodoid et enfin le plastique. Ce qui donne à peu près l'ordre d'apparition chronologique de ces matières au cours du 20e siècle.

1. le biscuit ou porcelaine.

Connu depuis de nombreuses années, cette matière est dénommée ainsi car on la cuit deux fois d'où son appellation  "bis"-"cuit". Au 19e siècle les français dont la fameuse marque Jumeau tiennent le haut du pavé mais la concurrence allemande notamment fait rage. Certains fabricants français utilisent même en douce des têtes allemandes non marquées... Afin de protéger le savoir faire français un label qui regroupe plusieurs fabricants est créé pour différencier les production "Made in France" (hé oui déjà !) des autres c'est le label SFBJ pour Société Française des Bébés et Jouets. Pour les puristes ,il semblerait que les têtes françaises soit de meilleure qualité et plus chères que leurs homologues allemandes. En ce qui nous concerne nous ne nous prononçons pas nous aimons bien les deux ainsi que d'autres marques européennes. 

Armand Marseille , yeux en verre , une rêveuse , on comprend mieux pourquoi les fabricants français se faisaient du souci...

Voilà pour le petit rappel historique. Pour ce qui est de la matière elle a deux défauts pour des jouets , elle est lourde et surtout fragile. Les chutes sont souvent fatales et compte tenu des prix élevés, des échoppes de réparation de poupées fleurissaient aux quatre coins de l'Europe. Il en reste hélas très peu, dépositaires de ce tour de main qui rend la vie à toute poupée cassée. 

Par ailleurs, nous apprécions moins le côté parfois un peu froid de cette matière qui rappelle parfois davantage la statue que la poupée. Sauf dans certains cas ou par un maquillage adroit l'artiste parvient néanmoins à donner un peu de chaleur à son oeuvre. Mais cela est très subjectif. 

Du côté des points forts de ces réalisations , elles sont en général d'une grande finesse et parviennent sans problème à restituer aux visage de nombreuses expressions.

 Porzellan Fabrik , l'étonnement...

Ce n'est pas pour rien que les fameux bébés caractères existent en premier , chronologiquement parlant, en porcelaine.  Il faut dire ici que l'alliance yeux en verre et tête porcelaine donne de très beaux "enfants" . Nous avons quelques pensionnaires mais comme nous regrettons des prix de vente parfois déraisonnables (de notre point de vue), nous sommes ravis d'accueillir quelques réparés, adroitement présentés par la Doc. Tant que les défauts ne sont pas visibles sur le visage, cela nous satisfait. Nous ne réparons pas nous mêmes cette matière , pour l'instant... mais nous n'excluons rien plus tard peut-être car le côté technique du challenge ne nous déplaît pas.   

2. La composition :

Appelée familièrement "compo", Il s'agit de papier mâché moulé sur lequel est posé un enduit peint. C'est une technique pas très onéreuse qui a été utilisée pendant de très nombreuses années un peu partout dans le monde. Les espagnols l'ont baptisé "carton piedra", carton pierre ce qui est un joli raccourci. Le poids est inférieur à la porcelaine, ce qui est un avantage mais souvent l'enduit est fragile aux coups ou vieillit mal. Nous pensons notamment à certaines petites américaines que l'on rencontre le plus souvent craquelées et bien abîmées. La compo est un matériau qui se répare bien et sur lequel on peut revenir tant qu'on a pas obtenu le résultat escompté. On ponce on enduit, on peint et si ça ne va pas on recommence... La Doc a du ainsi recommencer trois ou quatre fois notre petite rescapée espagnole pour arriver à un résultat qui lui convienne...

poupée Ratti vers 1950 , la coquette ?

De notre point de vue nous aimons bien la chaleur du rendu des réalisations en compo. dont certaines n'ont rien à envier à la porcelaine. L'importance de la peinture qui va donner la couleur de la carnation est aussi déterminante. La richesse des expressions est bien présente aussi, donc vous l'aurez compris, nous on craque très facilement. En plus elles sont très présentes à des tarifs accessibles , qui le sont encore davantage si elles ont besoin d'un lifting ! Nous ne boudons pas notre plaisir. 

3. La terre de pipe :

Pour la partie technique nous vous renvoyons à l'excellent l'article sur par amour des poupées en cliquant ici  . Le rendu est particulier et souvent il s'agit de modèles à cheveux moulés. De notre point de vue, cela donne des poupées plus poétiques et moins réalistes sans que cela n'ôte en rien leur charme. 

poupée terre de pipe inconnue en cours de soins , mélancolique

4. Le celluloid

C'est l'ancêtre des plastiques modernes, crée aux USA en 1869, il se démocratise en Europe dans les années 1920-1930 au niveau des poupées les plus connues. Son gros avantage  un poids plume ,ses gros inconvénients sa fragilité ,il se cabosse ou pire se casse (et coupe comme du verre) et il prend feu à la chaleur. Les progrès des plastiques années 1950 entraîneront son remplacement progressif pour les poupées et poupons de grande diffusion. 

Il supporte mal l'exposition au soleil qui altère sa couleur irrémédiablement et le rend cassant. Il n'en déjà a pas besoin au départ...    

Il a donné malgré tout de très jolis modèles.

Poupée espagnole Merceditas de Icsa , une vraie coquine

Pour nous, hormis les défauts classiques mentionnés ci-dessus qui ne nous gênent guère, nous avons remarqué que certains de nos pensionnaires supportent mal la lumière artificielle intérieure qui matifie leur peaux et donne un teint peu naturel et vaguement maladif.

Françoise de Petitcolin à l'intérieur , un peu tristounette 

A l'extérieur , par contre c'est tout différent, le rendu s'approche vraiment de la peau naturelle sans avoir le côté brillant d'autre matières...  Ahh les vertus du grand air sur le cellulo c'est étonnant !

une jeune fille romantique ?

4 . Le rhodoid

Il s'agit d'un plastique dur qui apparaît dans les années 1930. Il est dur et plus résistant que le celluloid . Il se prête bien aux formes rondes des visages sans avoir peut-être la finesse de certains cellulo ou même compositions. Enfin toujours de notre point de vue. C'est une matière intermédiaire qui sera remplacée par le plastique dans le début des années 1960.

Pedigree Grumpy (1950-1958) , shocking ? difficile de savoir ce qu'elle pense , normal c'est des anglaises (lol!)

5. Le plastique

Avec lui, toutes les fantaisies sont possibles , il se teinte dans la masse, sa dureté est variable , il est léger , il ne casse plus. Pour autant de qualités , quels défauts peut-on bien lui trouver ? Une finesse de moulage parfois un peu en retrait ainsi qu'une carnation pas toujours "naturelle". A part cela pas grand'chose. Il y  a encore beaucoup de modèles en circulation, donc les prix sont  en principe plus doux même pour des poupées en tenue d'origine voire avec boite...

Poupée Capi tête plastique souple - fin des années 1950 - début 1960, la snob ? 

Dans le début des années 1960 on trouve encore beaucoup de moule encore réalistes comme la demoiselle ci-dessus, ensuite on trouvera des poupées davantage "jouet" dont les traits plus exagérés se rapprochent des dessins animés télévisés dans les années 1970. 

Poupée Bella Droline 1973 , la rigolarde ?

Voilà nous avons vu que chaque matière de visage , indépendamment de son moule peut transmettre une ou plusieurs émotions  pour donner à chaque poupée son caractère propre et même parfois un sacré caractère !!! Un élément déterminant intervient aussi chez nos demoiselles pour forger ce fameux caractère unique, ce sont les cheveux. Nous vous proposerons donc dans un prochain article d'étudier cet élément indispensable au visage, à n'en pas douter, cela tombera au poil !    

     

              

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

careli 23/09/2020 21:41

c'était la minute nécessaire de monsieur Cyclopède ? mdr mais bravo pour cette revue exhaustive

Marie-Libellule 19/09/2020 11:26

Article complet et très interessant! Ma Merceditas d'Icsa, qui se prénomme Constance, passe le bonjour à sa cousine du midi. Bon week end à tous les deux.

21/09/2020 17:36

Merci , c'e sont de très jolies petites et coquines en plus.Bisous.

laramicelle 19/09/2020 09:42

coucou , merci pour ces explications ; en parlant d'expression , nous avons la poupée d'enfance de la grand mère , elle a plus d'un siècle ; la bouche ouverte , on voit ses dents; beaucoup de mes amies la trouve effrayante ; je la trouve simplement vieille :) bisous à vous deux

21/09/2020 17:38

Coucou les gouts et les couleurs... nous on les aime bien, à l'occasion mets nous une photo. Bisous

hades 19/09/2020 08:58

Merci pour toutes ces explications avec les miss pour plus de compréhension.
De très jolies filles
Bon week-end, bisous

21/09/2020 17:38

Merci, bonne semaine à toi aussi.Bisous

Gigi 19/09/2020 02:45

Chapeau, je salue et j'admire ta connaissance sur les poupées, origines, matieres, avec les petites phrases d'humour , j'adore, !,

21/09/2020 17:39

Ravis que cela te plaise et te distraie. Bisous