Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
poupees-en-scenes.over-blog.com

poupees-en-scenes.over-blog.com

poupées anciennes françaises et étrangères 1920-1970

Marie-Françoise Petitcollin , une promenade de santé pour Maigrelet ?

Avec l'aimable  complicité (pourvu que le commissaire ne s'en rende pas compte!) de nos Marie Françoises  Petitcollin et de notre spécialiste de ces jolies jeunes filles que nous remercions pour son aide et sa gentillesse C Comme ça  

 

Après une enquête (cliquer ici) où Fantopoupette  à mis  les nerfs de notre cher commissaire à rude épreuve, le directeur de la PJ à décidé d octroyer un congé de repos compensatoire afin qu il parte en cure pour se désengorger l esprit et les voies biliaires surchargées par la bonne chère. Cette solution  imposée était largement préférable à un retour à la circulation objet d une seconde proposition devenue caduque... 

Après un voyage en train où il s est efforcé de ne pas penser au Paris Genève, il débarque avec Madame Maigrelet au grand hôtel du Parc de la célèbre station thermale de Poupettes-sur-Trempette bien connue pour les bienfaits de ses bains de siège et son eau ferrugineuse.

La chambre donne sur un parc d arbres centenaires dont la vue apaisante est tout  a fait conforme au dépliant publicitaire. Il n est pas plus tôt installé dans sa chambre en compagnie de madame qu un grand cri est poussé dans le Hall d entrée. Pour le coté apaisant, on repassera! 

_ Cieel ! Mes Bijouuuux ! Ahhhh! Ahhhh! C'est Madame Pastafiore, la patronne de l'hôtel qui hurle à perdre haleine.

- Où sont mes Chériiees ! Où sont-elles ! Disparoues!Ahhgh, On me toue ! On m'assassine ! 

Le commissaire dévale l'escalier à toutes jambes, manque bousculer Irma, la femme de chambre et arrive à l'accueil rouge et essouflé :

- Au secours ! A moi ! Mes cherriiies !!! Mon air ! Ma vie !

- Calmez vous Médèème . Vous avez devant vous l'homme de la situation !

- C'est vous ché m'avez enlevé mes trois filles ! A l 'asssassino ! Polizia ! 

- Justement médèème, la Police c'est moi  ! 

La femme de chambre :

- Madame peut-être faudrait appeler...

- Qui appeler ? Non, pas la peine, la police est là, c'est moi, Commissaire Maigrelet pour vous servir. Allez hop! Ouste ! Vous là, circulez ou je vous fais coffrer pour entrave à l'enquête ! Maintenant la cantatrice à nous deux ! Que se passe-t-il ici à la fin ? 

- Mes fi--illes, elles ont disparou ? Ohhh làlà. Elle se remet à sangloter...Elles sont si pétites! Oh Irma aa.. 

- Comment-çà ? On disparaît pas comme ça ! Et puis les enfants, il faut les surveiller! C'est comme çà ! 

- AAAhh ! C'est un enlèvement commissaire. Regardez là, il y a une demande de rançon ! Sur le comptoir regardez , Ihih! 

- Tiens, une photo ,  et signée en plus ? Vous reconnaissez l'écriture ?

- Ooh oui, c'est mes Chériees ! Ahhh ahhh !

Le commissaire lui tend sa pochette en soie dans laquelle elle se mouche bruyamment. 

- Oui oui ça va,  on a compris. C'est clair, c'est un enlèvement , c'est signé! C Comme ça !

- Un enlèvement !Ciel! dit Mme Pastafiore avant de s évanouir.

- L'affaire va être rondement menée, croyez moi! Appelez la Préfecture ! Barrages aux gares ! Blocus des aéroports ! Contrôles sur les ports ! Je vous garantis, on va attraper cette crapule avant que je finisse ma cure. 

- Commissaire, j'ai vu...

- Irma suffit !  téléphonez à la préfecture! 

-   Qui a posé la photo .

- Pouviez pas le dire plus tôt ! Donnez-moi ça! Alors, ça vient ? 

- C'est les petites elle-mêmes...

- N'importe quoi. Elles se sont enlevées toutes seules ! On aura tout vu ! Décidément Mme Irma voit tout, même sans boule de cristal! 

- Elles sont sorties ensuite et ont pris un taxi pour aller à la gare.

-  Aarrgh! la gare, le train.... Le cauchemar me poursuit !  

- Calmez vous commissaire. Regardez derrière la photo C Comme ça     y a écrit avec un numéro de téléphone. 

-  Merci j'avais vu . On va les coffrer ! C est bon pour moi ça une affaire résolue à la vitesse de l éclair! 

- Commissaire, la préfecture... 

- Oui  ' tendez que j'appelle ce numéro  sur l autre ligne! Allô ?

- Oui, qui est à l'appareil ? 

-Police ! Commissaire Maigrelet. Je recherche trois jeunes filles qui se sont enlevées....

- J'ai trouvé une photo avec votre numéro, je vous envoie le panier à salade. Je vais vous faire coffrer pour enlèvement, moi !

- Pas du tout commissaire. Vous me paraissez bien embrouillé et très excité. Devriez faire une cure pour vous calmer. Il y a effectivement chez moi trois jeunes filles... 

- Aaah ! Je vous tiens , vous avez avoué ! 

- Elles sont venues chez moi voir ma petite Marie Françoise dont elles suivent les aventures sur mon blog. Elles ont eu envie de savoir si elles sont cousines. Et comme elles lisent aussi Modes et Travaux, elles se demandaient s'il y aurait  aussi moyen de les habiller convenablement en fonction de leur date de naissance.

-  Mais-mais alors pas d enlèvement ? Pas de crime ? C'est juste une promenade de santé ? 

La femme de chambre : 

- On fait quoi pour le blocus ? J ai la Préfecture en ligne. Ils sont pas contents pour le branle-bas dans les aéroports et les gares... 

- Aah annu-lez .... J'ai des vapeurs, un siège vite. Le commissaire raccroche tout pâle.

Madame Pastafiore revient à elle:

- Alors....les nouvelles ? 

- Je-je les ai retrouvées. Elles sont chez une dame de bonne moralité qui tient un blog spécialisé dans l'habillement des Marie Françoises, C Comme ça  . Pas de crime, pas de délit, juste une promenade de santé... Oups ! 

- Ah commissaire dans mes bras . Vous avez retrouvé mes filles ! Vous êtes oun héros. J'appelerai la préfecture.... 

- Madame,  le commissaire ne vous entend plus . Il est tombé dans les pommes !     

     

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Valencroix 17/11/2019 22:00

Toujours aussi agréable à lire
Bisous

Amie'lie 07/11/2019 20:19

Ce petit monde est plein de vie, ¨pas évident de repérer leurs dates de naissance.

10/11/2019 09:35

Voui , heureusement que les petites sont parties chez Christine C comme ça, elle va nous trouver ça si elle peut ! C'est une interaction sympa entre blogs.Bisous

C. comme ça 03/11/2019 19:56

Promenade de santé, promenade de santé... C'est vite dit, hein !
Trois demoiselles à habiller, ce n'est pas si simple !!! ... bon, on va s'y mettre....

Pierre et elisabeth 07/11/2019 01:50

T inquiète pas, je crois que Maigrelet va devoir filer sur Paris de façon imprévue....sur "invitation"...mais ça reste entre nous.Les filles de Mme Pastafiore ont l air de bien se plaire chez toi en plus.bisous

Christine C. comme ça 06/11/2019 22:41

Non, pas le panier à salade !!! Promis, je serai sérieuse ce week-end et je chercherai !

03/11/2019 20:05

Fais gaffe , sinon Maigrelet t'envoie le panier à salade ! Bisous et bon courage !!!

victoria lynn 03/11/2019 19:50

coucou j'aime beaucoup ta scénette pleine d'humour , bravo

hades 03/11/2019 14:38

Ca s'appelle une affaire rondement menée,. bravo commissaire Maigrelet !!!!
Pour le repos ce n'est pas gagné ces charmantes demoiselles ont les idées bien arrêté sur les toilettes qui les intéressent.
J'aime beaucoup ta saynette mais tout doux sinon ton coeur ne résistera pas longtemps ...
Bisous